>

L'histoire

L'histoire Les vrais événements derrière le film.

Le 18 juin 1961, quatre filles - Conchita, Mari Loli, Mari Cruz et Jacinta - du petit village de San Sebastian de Garabandal (Cantabrie, Espagne) affirment avoir vu un ange. Quelques jours plus tard, le 2 juillet, c’est la vierge elle-même qui se manifeste en leur disant "Moi, votre Mère". Mais, que s'est-il passé à San Sebastian de Garabandal pendant les quatre années qu’ont duré ces apparitions ? Qu’est ce qui caractérise ces apparitions? Quelles sont les dates les plus importantes ?

Plus d'informations

Les filles

Les filles Les quatre petites voyantes.

Les protagonistes de notre histoire sont quatre filles: Conchita González, Jacinta Gonzalez, Mari Loli Mazón et Mari Cruz González, toutes nées à San Sebastian de Garabandal. Malgré la coïncidence des noms de famille, les filles n’ont aucun lien parental les une avec les autres. Au moment où les apparitions ont commencé, Conchita, Jacinta et Mari Loli avaient douze ans, tandis que Mari Cruz n'en avait que onze. Jusqu'au 18 juin 1961, date à laquelle les phénomènes ont commencé, elles ne s'étaient en aucun cas distinguées des autres enfants de la ville.

Plus d'informations

Les messages

Les messages Ce que la Vierge venait nous dire.

Officiellement, la Vierge n'a donné que deux messages tout au long des quatre années des apparitions de San Sebastian de Garabandal. Cependant, les événements quotidiens de Garabandal étaient déjà un signe, non seulement par la manière dont la Vierge était liée aux filles, mais surtout pour la façon avec laquelle elle se manifeste aux spectateurs.

Plus d'informations

Les prophéties

Les prophéties Avertissement, Miracle et Châtiment.

Sans doute, l'un des aspects liés à Garabandal qui a le plus fait couler d’encre, et sur lequel on a spéculé le plus, est celui des prophéties communiquées par la Vierge aux petites voyantes: l'Avertissement, le Miracle et le Châtiment. Déjà dans le premier message, rendu public le 18 octobre 1961, la Vierge avertissait: "La coupe se remplit déjà, et si nous ne changeons pas, un grand châtiment viendra". Mais cette nuit là, la foule trempée par la pluie persistante qui n’avait pas cessé de la journée est déçue après tant d’attente et écoute à peine l’ambassade de Notre Mère, prononcée par les lèvres tremblantes des fillettes.

Plus d'informations

Les études

Les études Ce que dit l'Église à propos de Garabandal.

Don Valentín Marichalar Torres était le curé de San Sebastian de Garabandal quand, le 18 juin 1961, des voisins vinrent lui dire que quatre filles du village - Conchita, Jacinta, Mari Cruz et Mari Loli - avaient vu un ange. Le bon prêtre a parlé avec les filles. Surtout les premiers jours, il les emmène dès la fin de l'extase et les interroges. Don Valentín est impressionné du fait que, malgré leur jeune âge et leur ignorance des questions, elles ne contredisent pas leurs réponses. Trois jours après que tout ai commencé, Don Valentin à assez de données pour faire une communication officielle à l'Évêché, où il commence à envoyer des rapports réguliers dans lesquels il raconte en détail tout ce qui se passe dans sa paroisse.

Plus d'informations

Les témoins

Les témoins

Beaucoup de gens écrivent et parlent des apparitions de San Sebastian de Garabandal. C'est bon signe, car cela montre le grand intérêt que continue de susciter les événements qui s'y sont déroulés. Mais, avant toute chose, ceux qui nous intéressent sont les témoins, ceux qui ont vu exactement ce qui s'est passé, ceux qui connaissaient le mieux les protagonistes de la première heure. La même chose se passe à Garabandal: nous voulons écouter ceux qui l'ont vécu; nous voulons savoir quelles preuves ils ont reçues pour croire que la Vierge était là; nous voulons écouter leurs réflexions et leurs arguments.

Et nous voulons aussi savoir quels fruits donne Garabandal: nous voulons écouter ces autres témoins qui affirment que leur vie a changé à Garabandal parce qu'ils y ont reçu une grâce de conversion, de guérison spirituelle ou même physique, de croissance dans la foi, de confort intérieur.

Dans cette partie, tous ceux qui connaissent - d'une manière ou d'une autre - les témoins des apparitions de Garabandal sont invités à contribuer. Ceux qui le souhaitent peuvent envoyer leur témoignage via l'email: press@peliculagarabandal.com

Plus d'informations

Liens

Liens À propos de Garabandal

Nous vous proposons dans cette section quelques liens à travers lesquels vous pouvez approfondir votre connaissance de l'histoire de Garabandal, l'évolution ultérieure des événements et les fruits liés aux présumées apparitions.

Il y a énormément de sites internet dédiés à Garabandal ou d’articles qui développent ce thème, mais nous n'en présentons que quelques-unes, à titre d'exemple. Néanmoins, il est bon de rappeler que les évêques du diocèse de Santander ont toujours dit qu'ils n'avaient rien trouvé contre la foi de l’Église dans le contenu doctrinal des présumées apparitions de San Sebastian de Garabandal. Si quelques publications donnent à Garabandal des positions contraires à la foi de l'Église ou au Saint-Père, cela signifie seulement que cette page attribue à Garabandal des choses qui ne lui appartiennent pas.

Plus d'informations
Les cookies nous permettent de gérer les services proposés par notre site. En utilisant notre site, vous en acceptez, de fait, l'utilisation.
Ok